• LA SOIE EN PLEINE LUMIÈRE

    LA SOIE EN PLEINE LUMIÈRE

    Chaque année en novembre, les grands soyeux lyonnais soldent les restes de coupons (de taille souvent assez importante, on avait Lire la suite
  • MEUSE ENDORMEUSE ET LUMINEUSE

    MEUSE ENDORMEUSE ET LUMINEUSE

    La période du 11 novembre est propice pour se tourner vers la Meuse, ces lieux qui furent ravagés par les Lire la suite
  • CES PRISONS QUI NOUS HABITENT

    CES PRISONS QUI NOUS HABITENT

    Que tous les visiteurs qui s’imaginent qu’ils vont s’immerger dans le quotidien sordide des prisons en visitant l’exposition « Prison, au-delà Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
                   

Quand je vous le dis :

  • icon LA SOIE EN PLEINE LUMIÈRE
  • MEUSE ENDORMEUSE ET LUMINEUSE
  • CES PRISONS QUI NOUS HABITENT
« Le Festival de la Soie suit son chemin sur la Route de la Soie en choisissant Kyoto, la ville qui est située à son extrémité orientale comme invitée d’honneur. Ateliers kimonos, peinture sur soie, art floral japonais qui invitent au voyage. » Lire la suite
« Pour profiter des charmes de l’automne, on s’offre le "hygge" à la française au Moulin des Champs à Bonzée. Installé dans une ancienne scierie, il est flanqué de « la Pouilotte », une ferme bio que l’on peut aussi visiter. » Lire la suite
« Ce qui manque le plus aux détenus de Corbas dans la banlieue de Lyon, c’est la voix de Simone. Déplacés en banlieue de Lyon, les condamnés ont la nostalgie de cette voix qui annonce les départs et arrivées des trains à la gare de Perrache et qui leur donnait le Lire la suite
                   

 

Quand je vous le dis :
par Martine Montémont

 

 
« Les Plus Beaux Jardins de France organisent « Les Soirs d’été » pour mettre en valeur leur histoire et leur patrimoine. À Vaux-le-Vicomte, Chambord,  Eyrignac, la Villa Ephrussi de Rothschild… »

 


Il n’y a pas que les villes qui soient belles la nuit. Des premiers jours du printemps jusqu’à l’été indien en survolant toute la saison chaude, on profite de la douceur angevine qui avait séduit les rois de France à la Renaissance pour découvrir les châteaux de la Loire à la nuit tombée, au clair de lune, au crépuscule...

   Accès Visiteurs Identifiés, à la Version Enrichie de l'article LES CHÂTEAUX AUX CHANDELLES

Sur les rangs pour séduire les amoureux d’histoire le nouveau Son et Lumières « Ainsi Blois vous est contéLien actif dans la version « Visiteurs Inscrits » de l'article. M'inscrire. M'identifier... » avec une Catherine de Médicis assez terrifiante. C’est ici, dans la demeure des comtes de Blois, des ducs d’Orléans et résidence favorite de sept rois, dix reines de France et de princes en exil qu’est aussi proposé l’Histopad et son casque de réalité virtuelle qui permet en un bond de 4 minutes, de se retrouver en 1588 et d’assister à l’assassinat du duc de Guise.

Les 54 scènes et 250 figurants  de « La Prophétie d’AmboiseLien actif dans la version « Visiteurs Inscrits » de l'article. M'inscrire. M'identifier... » se produisent du 7 juillet au 31 août au château royal d’Amboise à la rencontre de Louise de Savoie, la mère de François 1er,

À Chartres bien sûr pour l’incontournable «  Chartres en LumièreLien actif dans la version « Visiteurs Inscrits » de l'article. M'inscrire. M'identifier... » et ses projections géantes sur les monuments. Mais aussi à la lumière des bougies avec les « Soirées aux chandelles » de la marquise de Maintenon au château qui porte son nom et les 4 soirées de la « Nuit des Mille FeuxLien actif dans la version « Visiteurs Inscrits » de l'article. M'inscrire. M'identifier... » illuminées par 2000 bougies dans les jardins de Villandry.

Au Domaine régional de Chaumont-sur-Loire, ce sont des milliers de diodes électroluminescentes qui créent la magie des « Jardins de Lumière » et des « Jardins de La PenséeLien actif dans la version « Visiteurs Inscrits » de l'article. M'inscrire. M'identifier... ».

Au château de l’Islette en Touraine, moins connu et pourtant, pendant 4 soirs en juillet et août, « L’Islette à la belle étoileLien actif dans la version « Visiteurs Inscrits » de l'article. M'inscrire. M'identifier... » allume 800 bougies pour faire entrer les spectateurs dans son histoire. C’est ici que Claudel et Rodin abritèrent leurs amours et que Camille Claudel réalisa « La petite Châtelaine ». Tout de même !

Pin It

Vous devez vous identifier pour présenter ici votre publicité gratuite :  M'identifier