Économisez 25% sur la Visite en Segway de la voie Appienne à Rome.

-25% sur la visite en Segway de la voie Appienne à Rome!

Plus de tours et activités à Rome >


Voir la vidéo sur youtube.com

Quand je vous le dis :
par Martine Montémont

 

 « Qui dit Tropiques dit moustiques. Il existe de nombreux produits pour les chasser et s’en préserver. Mais la plupart sont toutefois interdits aux jeunes bébés et aux femmes enceintes. Le Laboratoire Marque Verte propose MoustKologne une gamme de produits élaborés avec des pharmaciens tout exprès pour elles et eux. »

 


Partons à la chasse aux idées reçues. À plus de 9000 km de la France métropolitaine, il y a de quoi faire !  À commencer par de colossales erreurs comme de confondre l’Océan Indien et le Pacifique. Et de s’obstiner. Et non, l’île de la Réunion, bien que distante de moins de 200km de l’île Maurice n’est pas sa sœur jumelle. Loin de là...

Elle est, géologiquement parlant, largement plus jeune. 3 millions d’années contre 10 millions et ça change tout. Et si la Réunion culmine à 3070m avec le Piton des Neiges, Maurice, qui était aussi haute, a été rabotée par les éléments jusqu’à ne plus dépasser 800m. Le résultat, c’est que l’une est balnéaire et l’autre délicieusement sauvage et abrupte au-dessus de la mer. Et le meilleur moyen de le vérifier, c’est encore de s’y rendre.

Depuis juin 2017, la compagnie French Blue opère des vols « smartcost » à partir de 249€. Embarquement immédiat !

Nespresso au petit déjeuner et autres détails sympas.

Depuis 17 ans, Air Caraïbes filiale, comme French Blue, du Groupe Dubreuil, - dont le président s’amuse à dire qu’il est à l’origine un « épicier de Vendée » - opère des lignes vers les Antilles. On peut donc affirmer qu’ils en connaissent un rayon sur le sujet.

Marc Rochet, président de French Blue a imaginé, ce qu’il appelle, une formule « smartcost ». C’est-à-dire qu’il investit la ligne avec une offre très bon marché et propose à bord des services à la carte.

On peut parfaitement choisir le tarif de base et améliorer ensuite sa vie à bord en s’offrant par exemple un dîner plus soigné, une coupe de champagne, une liaison Wi-Fi en vol à partir de 5€. Histoire de faire un SMS clin d’œil à ses amis au-dessus de l’Équateur.

Pour tout le monde, des écrans tactiles avec un large choix de films, des prises PC et USB pour débarquer avec le « plein » dans les batteries. Savoir aussi que le tarif le moins cher permet d’embarquer un bagage à main de 12kg. Ce qui est déjà pas mal.

La compagnie vise une clientèle de familles et d’amis. De ce genre de voyageurs qui regardent les prix au plus près au moment d’organiser leur voyage et qui, dans l’euphorie des vacances, s’offrent des suppléments les uns aux autres. Ils représentent 85% des passagers. De quoi être confiant pour cette compagnie qui vole sous pavillon français.

Les vols s’opèrent 7 jours sur 7 au départ d’Orly Sud à destination de Saint-Denis de la Réunion, à bord d’un Airbus A330-300 et, à partir du 8 août, d’un A 350 XWB complétement neuf. Une première et une exclusivité pour une compagnie low-cost longs courriers. Un second A 350 rejoindra la flotte mi 2018. L’occasion donc de s’offrir la Réunion plus souvent et de découvrir ce petit coin de France incroyablement attachant. 

Cracheur de feu.

Pas de chance ou plutôt si. En ce milieu du mois de juin, le Piton de la Fournaise qui culmine à 2631m et qui est un des volcans les plus actifs du monde roupillait du sommeil du juste. Moins d’un mois après, il grondait et crachait sa lave pour la 3ème fois en cette année 2017, plongeant dans le ravissement tous ceux qui allaient pouvoir l’admirer de loin.

En revanche, nous avons bénéficié d’un rare ciel totalement bleu qui nous a permis de profiter à plein des étapes qui valent le détour au travers de paysages stupéfiants, étranges et étonnamment accessibles.


Au Nez de Bœuf (les appellations à la Réunion sont délicieusement poétiques), on découvre en surplomb de la rivière des Remparts, les formidables coulées de lave sur lesquelles la forêt a repris ses droits et comment le volcan a façonné et façonne le paysage en gagnant, pour certaines, du terrain sur la mer.

À la Plaine des Sables, on se croirait sur Mars, le sable est rouge, les lieux déserts à l’exception de quelques 4X4 qui suivent les chemins balisés et sont très surveillés pour qu’ils ne s’égarent pas là où il est défendu d’aller. C’est là qu’a été tournée la Pub Citroën CX avec Grace Jones en 1985. Depuis, plus rien et c’est tant mieux.

Le Pas de Bellecombe offre un panorama sur tout le paysage qui entoure l’enclos du cratère (comme si c’était un animal sauvage, un dragon préservé). On y accède par des sentiers de randonnées sans problème, mais si ça se met à trembler sous les pieds, il faut filer au plus vite.

Cela dit, les gendarmes ne sont jamais loin avec les hélicoptères pour que les randonneurs évitent de voir fondre les semelles de chaussures. En ce moment, tant que la colère du volcan n’est pas calmée, la plupart ces accès sont interdits.


« Bravo et merci à Eric, notre guide, qui nous a conduit à la rencontre du Piton de la Fournaise et de son histoire. Il nous a abreuvés de quantités d’infos toutes plus passionnantes les unes que les autres pendant un voyage en bus qui, au départ de Saint Gilles où nous étions, traverse toute l’île. De quoi en profiter. »

  


L’accès à l'enclos, après avoir été autorisé pendant des années, a ensuite longtemps été interdit à la suite d’un accident navrant. Un jeune homme est tombé dans le cratère en voulant s’approcher trop près pour faire une photo (on ne dira jamais à quel point les selfies peuvent être dangereux)

On peut à nouveau s’approcher du cratère (quand il est calme) avec des guides accompagnateurs qui viennent de recevoir une formation. Mais pas tout seul.

Les trésors de la Réunion.

Comment raconter en quelques lignes les éblouissements éprouvés à la découverte rapide (trop rapide) de cette île étonnante et incroyablement vivante qui, comparée à la Corse par exemple, est 3 fois moins grande et trois fois plus peuplée avec 850.000 habitants.

Un séjour au bord du lagon à l’hôtel Lux* de Saint Gilles qui, en plus d’une jolie plage possède une des plus étonnantes piscines et surtout la plus grande de l’île. Le personnel y est adorable, les jus de fruits extraordinaires et la cuisine, qui n’hésite pas à proposer des spécialités créoles, est aussi excellente pour nos palais européens.

Pour découvrir les endroits les plus étonnants, un tour en hélicoptère permet de mesurer la profondeur du cirque de Mafate. Ne cherchez pas à vous y rendre autrement. Les quelques 800 habitants qui y vivent à l’année ne peuvent compter que sur ce seul moyen de transports. Ou sur leurs pieds.

Si la vanille Bourbon est une des spécialités des îles environnantes et notamment Madagascar, elle est encore plus parfaite à la Réunion. Vous n’en trouverez nulle part ailleurs, elle n’est pas exportée. Mais si on achète la Vanille Bleue qui se mange entièrement ou celle de la Vanilleraie, elle ne pèsera pas lourd dans les bagages et on peut aussi la commander sur Internet.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il faut éviter de s’en procurer sur les marchés. Les commerçants proposent de tentantes et énormes gousses qui ne sont pas assez mûres pour sécher convenablement. Et elles moisissent !

Elle est rare et chère car les dernières récoltes n’ont pas été bonnes. On trouve les deux marques à l’aéroport et dans les boutiques des hôtels.

Quand je regarde dans mes dossiers et parmi toutes les notes que j’ai prises, je vois que je suis bien loin de vous avoir tout raconté.

 


« Tout le monde a entendu parler des attaques de requins autour de l’île. En fait, seul le lagon est praticable pour la baignade, le reste des côtes étant pour la plupart sauvage, abrupt en raison de sa jeunesse géologique. Il faut respecter les interdictions de se baigner là où elles sont et éviter de se consacrer à ce sport national qui consiste à faire le contraire de ce que l’on nous dit de faire. » 

Toutes les saisons sont bonnes pour visiter la Réunion. Surtout en hiver pour nous qui voulons profiter du soleil. Mais dès le mois d’avril, débute la saison des cyclones. À éviter. En revanche, à partir du mois de juin, c’est la saison sèche. D’aucuns diront que c’est l’hiver parce qu’on est dans l’Hémisphère Sud.

Pas d’hiver et pas d’été sous les alizés, mais une saison humide et une saison sèche. Pendant nos vacances d’été, il fait environ 25° et le temps est calme. Tout juste y a-t-il de temps en temps quelques petites pluies fines en matinée. Les Réunionnais les appellent « la farine ». Sous la canicule métropolitaine, la farine me manque déjà…

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir