Opportunités en vue

 

Quand je vous le dis :
par Martine Montémont

 

 
« La récente passion pour les licornes dure déjà depuis un moment. Quand on voit les vieilles gamines qui ne résistent pas à ses représentations sur les bonnets, t-shirts et pull-overs, on se dit que la légende qui veut que cet animal mythique ne se laisse approcher que par des jeunes filles vierges n’est pas tout à fait vérifiée. »

 


Que la licorne soit une créature magique qui détecte les poisons et purifie les liquides ou qu’elle soit un animal puissant et redoutable, elle passionne les foules depuis le Moyen Âge...

   Visiteurs Identifiés, GAGNEZ 1 POINT et accèdez gratuitement à la Version Enrichie de cet article!

Elle est apparue dans les années 1500 et ses représentations sont multiples et évocatrices. Dans les ouvrages illuminés ou gravés, les sculptures, les tapisseries et, de nos jours, photographies et vidéos.

Les six tapisseries de la Dame à la Licorne, chef d’œuvre du musée de Cluny représente la meilleure des raisons de visiter l’exposition « Magiques Licornes » qui dure jusqu’au 25 février 2019

C’est une apothéose pour ramener le public au musée après une éclipse de 135 jours au cours de laquelle un nouvel accueil a été mis en place, accessible depuis le boulevard Saint Michel. 

Dans le même temps et jusqu’au 7 janvier 2019, on pourra s’intéresser à la « Naissance de la sculpture gothique. Saint-Denis, Paris, Chartres 1135-1150 ».

Du temps où les plus prestigieuses de nos cathédrales et notamment celle qui abrite les tombeaux des rois de France n’étaient pas moins célèbres que les exactions qui se produisent tout autour de nos jours tous les jours.

Vous devez vous identifier pour pouvoir vous présenter gratuitement ici :  M'identifier