Opportunités en vue

Voir la vidéo sur youtube.com

Quand je vous le dis :
par Martine Montémont

 

 
« Une occasion certes d’entrer dans les églises dont l’accès est normalement parfaitement libre et encouragé par les diocèses. Sinon que l’on trouve de plus en plus souvent porte close (il s’agit de prévenir les pillages – douce époque-) et qu’en Espagne, l’accès y est même payant ! »

 


Pour faire entrer le public dans les églises dont le clocher est pourtant tout un symbole au village, il faut créer des événements exactement comme pour des festivals ou des quinzaines commerciales...

C’est ainsi que va se tenir la 8e édition de la Nuit des Églises du 30 juin au 7 juillet qui incite les visiteurs à passer le porche.

Sans être bigot, ni même un peu honteux d’avouer son intérêt (c’est complexe et ça ne fait pas très moderne), visiter une église ou son église paroissiale, c’est aller à la rencontre de tout ce qui l’a construite à travers les âges et l’écouter se raconter.

Découvrir ainsi les églises baroques de Savoie discrètes à l’extérieur mais enrichies d’œuvres d’art qui servaient à acheter des indulgences et qui racontent la lutte entre le catholicisme et la réforme.

Il y a 42.260 églises et chapelles paroissiales en France. Elles sont la propriété des communes, plus de 2000 églises et chapelles de propriété diocésaine et quantité de chapelles, oratoires, sanctuaires, édifices cultuels appartenant aux monastères, aux hôpitaux ou à différentes institutions privées. Ces lieux de culte sont plus difficiles à identifier et aucun inventaire exhaustif du patrimoine ecclésial n’a pu être mené à bien.

Comparativement à nos voisins européens ce patrimoine est dans un état remarquable. Depuis 1905, plus de 2000 églises ont été démolies et reconstruites et plus de 1800 églises ont été construites. 20 % de ces lieux de culte sont classés ou inscrits au titre des monuments historiques. De plus, il y a 154 cathédrales dont 93 sont encore le siège d’un diocèse.

Les 87 cathédrales historiques, antérieures à la loi de 1905 sont propriétés de l’état en grande majorité. Elles sont toutes classées aux monuments historiques. Il s’agit d’un de nos trésors nationaux auquel on tient fortement, même si on feint l’indifférence. C’est grâce à elles, entre autres que les touristes défilent en France. C’est un peu notre pétrole à nous, en fait.

 

Vous devez vous identifier pour présenter ici votre publicité gratuite :  M'identifier