Opportunités en vue

 

Quand je vous le dis :
par Martine Montémont

 

« Pour le folklore, on participe à la Messe des Truffes qui a lieu cette année le dimanche 21 janvier à Richerenches le plus gros marché aux truffes de la région où se pressent tous les grands chefs et les négociants du Périgord qui en manquent ! Mais ce n’est pas le meilleur lieu pour les particuliers. On préférera, à cet égard, le marché aux truffes « grand public » de Saint-Paul-Trois-Châteaux dans la Drôme. Il a lieu tous les dimanches matins sur la place de l’Esplan de 10h à 12h jusqu’à mi-mars. Et on en profitera pour visiter la Maison de la Truffe pour apprendre à s’y connaître. Ce qui peut vraiment faire la différence. »


Passées les fêtes, les truffes Tuber Melanosporum sont à leur apogée et les prix (un peu) à la baisse...

Évidemment, on vous dira qu’il y en a de moins en moins, que la météo n’a pas été favorable et autres réserves qui excitent les amateurs et les disposent à la payer plus cher. Difficile de faire la part des choses de ce point de vue-là. L’an passé par exemple, la saison avait plutôt bien démarré et les gelées de janvier ont ruiné la récolte. Même si certains chefs les ont vendues quand même (!)

Il n’empêche que les marchés aux truffes sont de plus en plus nombreux et les séjours « truffes » avec démonstration de cavage et dégustation à la table du restaurant ou de la maison d’hôtes se multiplient.

Essentiellement dans le Tricastin, région bénie qui englobe le sud-ouest de la Drôme et le nord-ouest du Vaucluse et fournit à elle seule 80% de la production nationale de truffes.

Mais le changement climatique étant ce qu’il est, la région de prédilection de la truffe a tendance à remonter. La Drôme des Collines au nord de Valence en produit de plus en plus.

Bienvenue dans notre nouvel écosystème 2018 :  M'inscrire M'inscrire PointsPoints  Connection Connexion (+3Pts/J)
Pour 1 Point, lire cet article avec ses liens, géolocaliser, voir les vidéos et vous placer en commentaire...