Voir la vidéo sur youtube.com

Quand je vous le dis :
par Martine Montémont

 

 « L’influence gallo-romaine est partout sur le territoire. Ainsi, l’exposition « Le Design a 2000 ans – Les Grandes Fabriques » au Musée Gallo-Romain de Saint-Romain-en-Gal (38) jusqu’au 28 août confronte-t-elle, en partenariat avec la Biennale Internationale du Design de Saint Etienne, la production des grandes fabriques antiques de la céramique avec les ateliers de porcelaines de designers issues de Limoges»

 


Autrefois, on avait les livres de classe et les images que l’on collait sur les cahiers. Aujourd’hui, on peut profiter des vacances pour se rendre compte que les légionnaires romains et les guerriers gaulois nous ont laissé des traces. C’est particulièrement vrai en Bourgogne et en Franche-Comté...

Ainsi à Alésia riche d’un parcours scénographique remarquable, on peut découvrir aussi les vestiges dégagés de la ville antique et la statue de Vercingétorix.

Moins renommée que des cités comme Vienne, Nîmes, Orange et tout le secteur du Pont du Gard, Autun fondée par l’empereur Auguste était la principale ville gallo-romaine du nord de la France. On la disait aussi « sœur et émule de Rome ». Elle dispose d’un théâtre antique de 12.000 spectateurs, de murailles gallo-romaines qui courent sur 6 km, de 2 portes romaines, d’un temple « de Janus » et de « la Pierre de Couhard », un étonnant monument funéraire.

Des Journées Romaines s’y tiennent les 5 et 6 août et le spectacle son et lumière Augustodunum y est donné les 2, 4 et 5 août.

À tous ces sites riches d’histoire, il faut ajouter Bibracte dans le Morvan, Luxeuil-les-Bains autrefois Luxovium, ancienne cité thermale, le théâtre gallo-romain de Mandeure au pays de Montbéliard. Un cahier de vacances grandeur nature.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir