Au coeur du VoyageAu coeur du Voyage
Presta Tourisme Vacances :-)) Paris (75-fr)
Des guides écolo et éthiques: les Guides TaoDes guides écolo et éthiques: les Guides Tao
Livre, Théatre Je vends Paris (75-fr)

Voir la vidéo sur youtube.com

Quand je vous le dis :
par Martine Montémont

 

 

« Souvenir ébloui, au-delà des côtes, du spectacle des aiguilles de Port Coton à Belle-Ile en Mer, inlassablement représentées par Claude Monet à toute heure de la journée et au fil des saisons. Et de la musique de Fabienne Marsaudon en hommage à Sarah Bernhardt. »

 


On connaît la jolie cité pour son folklore breton, mais au moins autant que pour le mouvement pictural de l’école de Pont Aven qui fait de la cité finistérienne un musée à ciel ouvert...

Au musée de Pont-Aven, 2 expositions se succèdent pour apporter la démonstration éclatante de l’influence de Paul Gauguin et Emile Bernard qui vont initier une révolution artistique entre 1888 et 1894.

Avec l’installation de nombreux artistes, attirés par la nature sauvage et préservée de la Bretagne (mais aussi, plus prosaïquement parce que la vie y était bien moins chère), c’est là que vont émerger des mouvements emblématiques de l’Art Moderne : impressionnisme, pointillisme, japonisme, fauvisme, cubisme… 

« La modernité en Bretagne (1870-1920) » jusqu’au 7 janvier 2018 s’articule en 2 temps avec « De Claude Monet à Lucien Simon (1870-1920) » jusqu’au 11 juin et la présentation de 92 œuvres de 45 artistes, prêtées par des collectionneurs privés et de grands musées comme Orsay.

« La modernité en Bretagne, de Jean-Julien Lemordant à Mathurin Méheut (1920-1940) » du 1er juillet au 7 janvier 2018 illustre le renouveau artistique breton avec de nombreuses œuvres – peintures et sculptures – inédites d’artistes pour certains inclassables, qui témoignent de la période féconde de l’entre-deux guerres.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir