Opportunités en vue

 

Quand je vous le dis :
par Martine Montémont

 

 
« Direction les pistes au départ de la ville mariale. L’un n’empêchant pas l’autre. Lourdes est un camp de base à ½ heure d’Hautacam et Cauterets, à 45 mn de Luz-Ardiden ou Barèges et 50 mn de Gavarnie. »

 


Bien sûr, il y a la grotte de Massabielle et les 18 apparitions de la Vierge à Bernadette Soubirous à partir de 1858 avec la foule des pèlerins qui se rassemblent pour visiter un des plus grands sanctuaires mondiaux de la chrétienté...

(Accès Visiteurs Inscrits à la Version Rich-Media de l'article +1Point de visibilité).

Mais c’est aussi oublier que la ville de Lourdes au cœur des Pyrénées regorge d’autres trésors qui valent le détour et même le voyage.

Les grottes sont nombreuses tout autour de la ville et en suivant le Chemin de Croix au-dessus du Sanctuaire on atteint la grotte des Espélugues occupées par les hommes depuis 13.000 ans avant notre ère.

Si le fameux « Cheval de Lourdes » sculpté dans la défense d’un mammouth est conservé au musée d’Archéologie de Saint-Germain-en Laye, une copie est présentée au Musée Pyrénéen du château de Lourdes construit au 8e siècle.

Grotte encore dans cette région où la présence de l’homme a été signalée 100.000 ans avant J.C, les grottes de Bétharram à Saint-Pé-de-Bigorre se visitent au printemps et en été. Quant au lac glaciaire, espace naturel de 50 hectares, la légende affirme qu’il recouvrirait une cité engloutie.

Pin It

Vous devez vous identifier pour présenter ici votre publicité gratuite :  M'identifier