Opportunités en vue


 

Quand je vous le dis :
par Martine Montémont

 

 
« On se prépare pour investir la plus grande exposition de citrouilles au monde (450.000 tout de même) dans le cadre du Blühendes Barock au château d’inspiration versaillaise de Ludwigsburg jusqu’au 3 novembre. Même transformées en carrosses (ce qui reste encore à faire), c’est zéro CO2. Greta devrait être contente ! »

 


Tout le monde ou presque, un jour ou l’autre s’est retrouvé barbouillé de crème fouettée au kirsch et de chocolat en mettant le nez dans la spécialité incontestée de la Forêt Noire, le gâteau qui porte son nom...

Accès Visiteurs Inscrits à la Version Rich-Media de l'article (+1Point de visibilité).

Il se présente comme un « layer cake » (les Américains n’ont jamais rien inventé) avec biscuit au chocolat, crème fouettée au kirsch local et cerises fraîches. Le tout surmonté de copeaux de chocolat.

Tous les deux ans, un Festival des Gâteaux de la Forêt Noire est organisé. Les concurrents ont 20 minutes pour revisiter le fameux gâteau en respectant les ingrédients de base. Une verrine par exemple comme nous en avons fait l’expérience.

Même si les restaurants s’aventurent parfois avec succès dans « la cuisine gastronomique de style français » comme le Gourmet Restaurant Adler, étoilé Michelin, il semble plus opportun de se régaler de plats traditionnels qui se marient bien avec les grandes randonnées du massif.

La star, c’est le cochon dans tous ses états et surtout le jambon de la Forêt Noire fumé au bois de sapin. Il a même son musée sur le mont Feldberg. Toutes les spécialités locales sont servies dans les restaurants du parc. 

Mannheim est la ville gourmande par excellence. Elle dispose de six restaurants étoilés Michelin. Ce qui crée une saine émulation

Pin It

Vous devez vous identifier pour présenter ici votre publicité gratuite :  M'identifier