Opportunités en vue


 

Quand je vous le dis :
par Martine Montémont

 

 
« J’aurais bien aimé l’avoir dans les rues de Mourmansk en Russie et sur les routes du Caucase en Arménie. Pour avoir juste oublié de couper l’itinérance des données le temps de m’en rendre compte, - c’est-à-dire de descendre de l’avion - je me suis fait aspirer quelques dizaines d’euros ! »

 


Même si l’Amérique du Nord est réputée pour sa couverture wi fi quasi universelle, il est des lieux où il n’est pas facile d’accrocher un réseau sauf à rebrancher la 4G avec les conséquences financières qui vont avec au niveau du forfait... Voir la vidéo sur youtube.com

Accès Visiteurs Inscrits à la Version Rich-Media de l'article (+1Point de visibilité).

Trop facile de tester My Webspot dans un désert bien désertique puisqu’il n’y a pas d’alternative. Mais là, où l’on est truffé de wi fi gratuit (et non sécurisé cela dit), c’est déjà plus parlant.

C’est un petit boitier de la taille d’un smartphone. Il ne faut pas oublier de le recharger environ une fois par jour. Branché, il faut compter environ 5 minutes pour qu’il attrape un réseau 4G pris en charge par la société qui le loue et le transforme en wi fi.

Mise à l’épreuve sur le Saint Laurent entre Québec et le lac Ontario. Le bateau est équipé lui-même d’un wi-fi gratuit que partagent les 250 passagers. Dès que l’on s’éloigne un peu des rives comme par exemple sur le Lac Saint-Louis, ce bras du Saint Laurent qui s’élargit, c’est déjà plus compliqué. Notre opiniâtre petit boitier s’en tire très bien. Une fois entrés les codes, c’est lui qui prend la main tant qu’il est en service.

Très commode dans les rues du village de Niagara on the Lake, au musée des bateaux anciens de Clayton et partout où l’on déambule et circule, il fait le job et on ne passe pas son temps à changer de spot.

Je demande quand même à voir au niveau du delta du géant Saint Laurent au-delà de Québec quand le fleuve qui fait passer la Seine pour un ruisseau, est si large qu’on a l’impression d’être en mer.

Les voyageurs d’affaires raffolent de la formule, mais il serait dommage de s’en priver à titre personnel. Il nous en aura coûté environ 10 € par jour. Les Canadiens à qui nous l’avons montré étaient emballés.

Pin It

Vous devez vous identifier pour présenter ici votre publicité gratuite :  M'identifier