Opportunités en vue


 

Quand je vous le dis :
par Martine Montémont

 

 
« Pas de cash, à la Cimenterie, on convertit ses euros en briques (1 Brique = 1€), la monnaie exclusive. Et si « Pour cent briques, t’as plus rien », tu brunches à volonté pour 35 briques avec champagne et beaujolais! »

 


Nouvelle « place to be » pour les Lyonnais à la recherche de lieux inédits pour faire la fête...

Accès Visiteurs Inscrits (+1Point de visibilité), à la Version Rich-Media de l'article.

La Cimenterie Éphémère, friche industrielle située à Albigny/Saône que l’on a eu l’habitude d’apercevoir sur le côté gauche de la route qui conduisait aux Planches, restaurant des bords de Saône incontournable dans les années 2000, annonce un programme de réjouissances des plus complets entre avril et juilletTentes nomades, containers, espaces réceptifs envahissent l’espace entre les 2 bâtiments.

Pendant ces premiers 100 jours des événements se tiendront autour de la gastronomie, des antiquités, du design dans le cadre de la thématique centrale que constitue la Fête dans tous ses états. Après un premier Marché Médicis du Design en ouverture, d’autres auront lieu les 25 mai, 29 juin et 27 juillet.

Et c’est tout naturellement Christophe Marguin, l’incontournable et inamovible président des Toques Blanches qui succède le 5 mai à Laurent Bouvier le chef de Chez Moss après le brunch inaugural du 28 avril et ainsi de suite avec 12 stars des fourneaux lyonnais qui vont faire des dimanches matin entre 11h et 15h des moments de pur bonheur.

Avec un vide grenier des Monts d’Or le 7 juillet, les mercredis en after-work chaque semaine, les Folles Soirées et 6 festivals accueillis, Ma Cimenterie s’inscrit comme le plus incontournable des spots lyonnais du moment.

Vous devez vous identifier pour présenter ici votre publicité gratuite :  M'identifier