Opportunités en vue


 

Quand je vous le dis :
par Martine Montémont

 

 
« Le Printemps des Arts baptisé « Foto Wien » qui se tient du 20 mars au 20 avril 2019 est une raison supplémentaire de se rendre à Vienne au printemps. Il est associé au Mois Européen de la Photographie et ce sont quelque trente-cinq galeries autrichiennes et internationales qui exposent des œuvres d’art contemporain. Elles couvrent une période allant des classiques de l’art et du design moderne du tournant du XXe siècle aux créations actuelles. »

 


La capitale autrichienne propose de nombreuses et réjouissantes spécialités gourmandes. On pense notamment aux pâtisseries crémeuses auxquelles on ne saurait résister...

Accès Visiteurs Inscrits (+1Point de visibilité), à la Version Rich-Media de l'article.

C’est une excellente raison de se servir du prétexte de la Semaine Gastronomique organisée du 18 au 24 mars. Elle a lieu 2 fois par an. Environ 75 restaurants de bon niveau proposent, à cette occasion, des menus à prix fixes très avantageux.

De 14,50 € pour le déjeuner à 29,50 € pour le dîner avec 3 plats. L’occasion d’essayer des adresses comme Amador, At Eight, Edvard, Grace, Kussmaul, Lugeck, Lingenhel, Martinelli, Mercado et Sakai und Yohm. Les réservations sont ouvertes depuis le 5 mars 2019.

Celle aussi de rendre une visite à la Maison de l’Histoire d’Autriche, le tout nouveau musée de la Heldenplatz ouvert depuis le 10 novembre 2018.

Au Musée Sigmund Freud, à quelques pas de l’endroit même où Freud vivait et travaillait et qui présente des meubles, objets originaux, documents, photographies qui racontent la vie et l’œuvre du fondateur de la psychanalyse.

Au Künstlerhaus et à la Galerie de peinture de l’Académie des Beaux-Arts transférée au Musée du Théâtre pendant les considérables travaux entrepris. C’est là qu’on pourra admirer jusqu’à fin 2020 les œuvres prestigieuses des grands maîtres, parmi lesquelles figure le fameux triptyque du Jugement dernier de Jérôme Bosch.

Le palais de la Sécession qui accueille la fameuse Frise Beethoven, représentation visuelle de 34 mètres de long de la Neuvième Symphonie, réalisée en 1902 par Gustav Klimt vient tout juste d’être ré ouverte après des travaux importants.

Et la terrasse du Musée Leopold accessible gratuitement permet de profiter de l’un des plus beaux points de vue sur la vieille ville de Vienne.

Vous devez vous identifier pour présenter ici votre publicité gratuite :  M'identifier