Opportunités en vue


 

Quand je vous le dis :
par Martine Montémont

 

 
« En attendant, en apothéose, l’ouverture de la Cité de la Gastronomie au Grand Hôtel Dieu en 2019. Franchement, on a hâte. »

 


Tous les deux ans, les années impaires, Lyon sent bon la cuisine et voit partout les toques des 25.000 chefs qui ne manqueraient l’événement pour rien au monde...

Accès Visiteurs Inscrits (+1Pt de visibilité), à la Version Enrichie de l'article.

C'est le retour du Sirha, l’illustre salon professionnel de la gastronomie, flanqué de ses deux concours majeurs, le Bocuse d’Or, de la Coupe du Monde de la Pâtisserie et de 24 autres qui stimulent la créativité et le savoir-faire de nos chefs.

C’est le premier Sirha et Bocuse d’Or sans le grand Paul Alors évidemment, la nostalgie et la déférence seront de mise cette année et ne devraient guère s’épuiser ensuite, car les chefs sont gens qui savent célébrer et sont aussi très « famille ». C’est dans leur ADN. 

Ainsi donc, du 26 au 30 janvier à Lyon-Eurexpo, le meilleur de la cuisine mondiale va défiler dans l’allégresse à la rencontre de l’innovation et pour découvrir les tendances du Sirha Word Summit qui observe les évolutions et les innovations.

Il faut savoir toutefois que l’accès au salon, qui ne cesse de prendre de l’ampleur, est réservé aux professionnels, mais on ne connaît guère d’amateurs qui ne soient pas parvenus à se procurer une invitation pour pouvoir arpenter les allées qui embaument et découvrir les nouveautés proposées par les industriels (ben oui, la pâte brisée, la crème anglaise, les petits gâteaux « faits maison », les fonds de sauce et toutes les aides culinaires, ça s’achète aussi tout fait)

Pour pallier les frustrations de la population, le BIG ( Biennale Internationale du Goût) a été mis en place depuis 2 éditions. Il s’agit d’une grande fête gourmande et populaire qui se tient du 24 au 30 janvier. 

Mais cette année, il fuit les allées du tunnel de la Croix Rousse pour installer Soupe En Scène initié par le chef Fabrice Bonnot du restaurant Cuisine et Dépendances du 24 au 26 janvier sur la place de la République, la distribution de la Soupe de Monsieur Paul du 26 au 30 janvier sur les marchés de la ville au bénéfice des Petits frères des Pauvres. Et aussi, et c’est nouveau, un « Dîner Remarquable » proposé pour 400 personnes à l’hôtel de ville le 26, pris d’assaut et déjà complet et une dégustation nocturne aux Halles de Lyon le 28 janvier.

Vous devez vous identifier pour présenter ici votre publicité gratuite :  M'identifier